sédition

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : sedition

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin seditio.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
sédition séditions
\se.di.sjɔ̃\

sédition \se.di.sjɔ̃\ féminin

  1. Émeute populaire, révolte, soulèvement contre la puissance établie.
    • Vos victoires et vos conquêtes ne le réjouissent plus ; il [le peuple] est plein d’aigreur et de désespoir. La sédition s’allume peu à peu de toutes parts. Ils [les gens du peuple] croient que vous n’avez aucune pitié de leurs maux, que vous n’aimez que votre autorité et votre gloire. — (François de Salignac de La Mothe-Fénelon, Lettre anonyme à Louis XIV, § 10, 1694, l. 2, 3)
    • La flamme sifflait en mordant les cordages, et courait dans le bâtiment comme une sédition populaire vole par les rues d'une ville. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)

Dérivés[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]