séparer le bon grain de l’ivraie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Parole biblique (Nouveau testament Mt 13). L’image vient de l’activité agricole : l’ivraie est une graminée qui pousse dans les champs de céréales et qui devait être arrachée à la main pour ne pas gâter la récolte (la graine de l’ivraie est légèrement toxique, → voir enivré).
→ voir séparer, bon, grain et ivraie.

Locution verbale [modifier le wikicode]

séparer le bon grain de l’ivraie \se.pa.ʁe lə bɔ̃ ɡʁɛ̃ də l‿i.vʁɛ\ (se conjugue, voir la conjugaison de séparer)

  1. (Figuré) Trier ce qui est bénéfique et ce qui est nuisible.
    • En revanche, je me suis efforcé d’exposer honnêtement et subjectivement ce qui me semblait important, sans trop chercher à séparer le bon grain de l’ivraie. — (Michel de Pracontal, L’imposture scientifique en dix leçons, Seuil, 2005, page 17)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]