sérasquier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du turc serasker (« chef d’armée »), lui-même du persan[1] سرلشکر, sarlashkar (« chef d'armée, général »), composé de سر, sar (« tête, chef ») et de لشکر, lashkar (« armée ») pour le turc, composé de ser (« tête ») et de asker (« armée ») → voir cadislesker et lascar en français.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
sérasquier sérasquiers
\sérasqui\

sérasquier \se.ʁa.skje\ masculin

  1. (Histoire) Général, chef suprême des forces militaires de l’empire ottoman.
    • Au moment de nous séparer, il s’adressa à votre serviteur, à raison de mes fonctions de chancelier du Divan, que j’étais à cette époque, pour m’annoncer que Sa Hautesse, prenant en considération la requête qu’il lui avait présentée, de concert avec le sérasquier, avait bien voulu rendre la liberté à Stéfanâki, destiné à être interprète de l’armée, et à l’exilé Yacovâki, dont le sérasquiérat utiliserait les services. Il me donna, en outre, personnellement, l’ordre de promulguer, dès mon arrivée à la Sublime-Porte, les firmans relatifs à leur mise en liberté et de les délivrer au sérasquier. — (Akif-Pacha, Un diplomate ottoman en 1836 (affaire Churchill), Ernest Leroux, Éditeur, Paris, 1892, traduction annotée d’Arthur Alric)

Variantes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • « sérasquier », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971-1994 → consulter cet ouvrage