sérotonine

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

En 1948, Maurice M. Rapport nomme serotonin une substance vasoconstrictrice qui apparaissait au moment de la coagulation du sang, par la contraction de serum, sa source et de tonic, son action sur les vaisseaux sanguins[1].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
sérotonine sérotonines
\se.ʁɔ.tɔ.nin\

sérotonine \se.ʁɔ.tɔ.nin\ féminin

  1. (Biochimie) Molécule de la famille des indolamines, servant de neurotransmetteur, monoamine jouant un rôle dans la dépression, l’appétit, etc. et dans le sentiment de bien-être, de sécurité, etc.
    • Nos corps sont si semblables qu’un seul chromosome provoque la trisomie 21, qu’une toute petite atrophie de la glande pinéale ouvre la porte à la cruauté et à la violence extrême, qu’un mince dérèglement du niveau de la sérotonine provoque des hallucinations. — (Ollivier Dyens, La Condition inhumaine. Essai sur l’effroi technologique, Flammarion, 2008, page 38)
    • Certains mâchent du chewing-gum pour compenser le manque de nicotine, moi je lèche des sucettes pour compenser le manque de sérotonine. La sucette est un excellent substitut – sucetitut ? De la douceur à croquer pour combler le manque de douceur à tripoter. — (Nicolas Korsakov, Le Syndrome du cactus, Éditions Publibook, 2012, p. 17)
    • La sérotonine était une hormone liée à l’estime de soi, à la reconnaissance obtenue au sein du groupe. Mais par ailleurs elle était essentiellemnt fabriquée au niveau de l’intestin, et on signalait son existence chez de très nombreuses créatures vivantes, y compris les amibes. De quelle estime de soi pouvaient bien se prévaloir les amibes ? De quelle reconnaissance au sein du groupe ? — (Michel Houellebecq, Sérotonine, Flammarion, 2019, page 94.)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Rapport MM, Green AA, Page IH, Crystalline serotonin, Science, 1948;108:329–330.