s’épancher

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de se et de épancher.

Verbe [modifier le wikicode]

s’épancher \s‿e.pɑ̃.ʃe\ pronominal 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Principalement) (Médecine) S’extravaser, en parlant du sang, d’une humeur.
    • Le sang s’est épanché dans la poitrine.
  2. (Figuré) (Familier) Ouvrir son cœur avec sincérité, avec tendresse, avec confiance.
    • Elle avait reçu, pourtant, bien des confidences. Quand il en avait trop gros sur le cœur, à de certains moments trop heureux ou trop tragiques de sa vie, […], Balzac, en dépit de sa force de renfermement, éprouvait le besoin de s’épancher... — (Octave Mirbeau, La Mort de Balzac, 1907)
    • Le témoin surprise, jusqu’à présent anonyme, venu s’épancher au parquet de Paris juste avant le premier tour des législatives est, en effet, membre du cabinet d’Anne Hidalgo, dont il dirige le service de presse. — (Odile Benyahia-Kouider et Christophe Nobili, Bayrou, garde des sauces béarnaises, Le Canard enchaîné, 14 juin 2017, page 3)
  3. Se répandre largement.
    • […] et la nuit n'était troublée que par les brusques paraboles des fusées éclairantes qui montaient aux deux côté du marécage et, parvenues au sommet de leur courbe, ouvraient leurs cône blancs et s'épanchaient doucement comme des lys renversés. — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p. 102)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]