s’arranger

    Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

    Français[modifier le wikicode]

    Étymologie[modifier le wikicode]

    (Date à préciser) → voir arranger

    Verbe [modifier le wikicode]

    s’arranger \s‿a.ʁɑ̃.ʒe\ pronominal 1er groupe (voir la conjugaison)

    1. Évoluer dans un sens favorable.
      • Le temps s’arrange.
    2. Prendre ses dispositions, se débrouiller pour arriver à un résultat.
      • Je veux passer avant tes girls, expliquait-il au régisseur. Arrange-toi pour ne pas me faire poireauter. Avec elles, on n’en finit plus. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
      • Quels que soient les services que je pourrai vous rendre, je m’arrangerai pour que nous soyons entièrement quittes. — (Maurice Leblanc, L’Agence Barnett et Cie, chapitre 1)
    3. S’accommoder, prendre son parti de quelque chose.
      • C’est petit mais on s’en arrangera..
      • Il ne s'agit pas d'être indifférent en disant : « C'est son problème, qu'il ou elle s'en arrange. » — (Simone Pacot, L'évangélisation des profondeurs (1997), Points, 2015, page 131)
    4. (Sens figuré) Régler par voie de conciliation, se mettre d’accord.
    5. (Familier) Ordonner avec goût sa toilette, sa coiffure, etc.
      • Et elle s’applique et se multiplie ; elle met beaucoup de temps à s’arranger, mais ce sont des heures importantes et non perdues. — (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
      • Leurs compagnes ouvraient leurs sacs, y prenaient un miroir et s’arrangeaient coquettement les cheveux. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    6. (Familier) S’améliorer, devenir plus séduisant.
      • Ils ne se sont pas arrangés avec l’âge !

    Traductions[modifier le wikicode]

    Références[modifier le wikicode]