sacrement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : sacrément

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin sacramentum (« serment »).

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
sacrement sacrements
\sa.kʁə.mɑ̃\

sacrement \sa.kʁə.mɑ̃\ masculin

  1. (Religion) Action de sacrer, consécration, sanctification.
    • Les sacrements de l’ancienne loi. Les sacrements de la nouvelle loi.
  2. (Christianisme) Chez les chrétiens, cérémonie destinée à la consécration religieuse des diverses phases de la vie privée des fidèles ; ils sont au nombre de sept.
    • Les casuistes relâchés croyaient être les meilleurs et les plus utiles défenseurs de l’Église ; ils empêchaient, en effet les chrétiens faibles de tomber dans l’irreligion et les amenaient à pratiquer les sacrements. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence Chap. II, La décadence bourgeoise et la violence, 1908, p. 98)
    • En voyant que son pénitent en revenait toujours à la honte de son inertie et à cet état de comateuse doléance dans lequel le plongeait la transe du Sacrement, le vieux prêtre lui dit : … (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Tout d’abord, le mariage est un sacrement, qui entraîne l’indissolubilité, car il représente l’union du Christ avec l’Église, c’est-à-dire avec les hommes. (Gabriel Lepointe, La Famille dans l’Ancien droit, Montchrestien, 1947 ; 5e éd., 1956, p. 127)
    1. (Absolument) L’eucharistie.
      • S’approcher des sacrements, se confesser et communier.
      • L'humble princesse [après son retour à la foi] ne crut pas qu'il lui fût permis d'approcher d'abord des saints sacrements. ()
    2. (Absolument) L’extrême-onction.
      • Décédé muni des sacrements de l’église.
    3. (Absolument) Le mariage.
      • Ils vivaient ensemble longtemps avant le sacrement.

Dérivés[modifier]

Hyponymes[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]