sadiste

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Du nom du marquis de Sade, réputé pour ses écrits libertins évoquant le plaisir de faire du mal à autrui. Le terme sadisme est forgé ou recensé dans la réédition posthume 1834 du Dictionnaire universel de la langue française de Boiste ; il est réutilisé avec « sadique » en 1862 par Sainte-Beuve dans son commentaire du Salammbô de Flaubert ; il est repris (peut-être indépendamment) en 1886 par le psychiatre Krafft-Ebing dans son Psychopathia Sexualis qui le popularise ; il est directement repris en 1905 par Freud dans Trois essais sur la théorie sexuelle qui l’établit définitivement.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
sadiste sadistes
\sa.dist\

sadiste \sa.dist\ masculin et féminin identiques

  1. Adepte du sadisme.
    • Les sadistes peuvent être répartis en trois catégories : les blasés, les monomanes, les passionnels. Mais, à vrai dire, entre ces trois genres de débauchés maniaques, les distinctions sont très subtiles. — (Alexandre Jean-Baptiste Parent-Duchâtelet et ‎Urbain Ricard, La Prostitution contemporaine à Paris, en province et en Algérie, A. Charles, 1901, p. 344)
    • Les sadistes deviennent de véritables virtuoses dans l’art d’assassiner sans être découverts. Le cynisme avec lequel plusieurs d’entre eux ont décrit leurs sensations témoigne de leur froide indifférence dans le tragique et l’effroyable. — (Auguste Forel, La question sexuelle: exposée aux adultes cultivés, G. Steinheil, 1906, p. 258)

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]