sage-femme

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : sagefemme

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XIIIe siècle) Composé de sage (signifiant ici « expert », « habile dans son art ») et de femme. Attesté sous cette forme en 1212; la forme « femme sage » est également attestée (XVe siècle).

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
sage-femme sages-femmes
\saʒ.fam\

sage-femme féminin (orthographe traditionnelle)

  1. (Médecine) Praticien qui aide à l’accouchement et qui prend en charge le nouveau-né.
    • Oum el Aâz était vieille. Elle exerçait la profession de sage-femme et de guérisseuse. (Isabelle Eberhardt, Dans la dune,)
    • Tandis que sous l'empire des anciennes lois, l'état de perruquier et celui de baigneur étuviste étaient assujettis à une réglementation sévère, l'exercice de la profession de sage-femme était abandonné aux premières venues. (Jules Mathorez, Les étrangers en France sous l'ancien régime: Les causes de la pénétration des étrangers en France : Les Orientaux et les extra-Européens dans la population française, E. Champion, 1919, p.27)
    • Au milieu d’un cercle affairé de commères accourues pour donner soi-disant leurs soins à l’accouchée, la sage-femme triomphante brandit un petit être rougeaud, gigotant, qui braillait d’une voix obstinée et sonore. (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
Note[modifier]
Comme masculin on a proposé sage-homme ou homme sage-femme, mais on a recours plutôt aux synonymes accoucheur et maïeuticien.
  • Aucun [homme] n'a envisagé de s'intituler « Monsieur la Sage-Femme » quand en 1982 la profession s'est ouverte aux deux sexes. En toute logique, s'est créée aussitôt une commission de terminologie médicale afin d'étudier les masculins possibles, les avis se partageant entre « sage-homme », « un peu moyenâgeux à leur goût » et « maïeuticien », mot forgé du grec pour impressionner la clientèle… noblesse oblige ! (Marie-Claire, mars 1984)

Le terme en pratique est resté inchangé, même au masculin.

Variantes orthographiques[modifier]

Synonymes[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

  • France (Île-de-France) : écouter « sage-femme [saʒ.fam] »

Homophones[modifier]

Références[modifier]