sage-homme

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Équivalent masculin de sage-femme par simple remplacement de femme par homme.

Nom commun [modifier le wikicode]

sage-homme \sa.ʒɔm\ masculin (pour une femme on dit : sage-femme)

  1. (Rare) Homme exerçant le métier de sage-femme.
    • Le conseil de la Haute école spécialisée bernoise propose que l’admission à l’année d’études 2011/12 soit limitée pour les filières de bachelor suivantes : Physiothérapie, Sage-femme et sage-homme, Soins infirmiers ainsi que Nutrition et diététique. — (Haute école spécialisée bernoise: Département Gestion et administration, santé, travail social, année d’études 2011/12, Restrictions d’admission pour les filières de bachelor Physiothérapie, Sage-femme et sage-homme, Soins infirmiers ainsi que Nutrition et diététique, Séance du Conseil-exécutif du 9 mars 2011)
    • L’objectif est d’une part d’ouvrir l’accès à tous les métiers tant aux garçons qu’aux filles (sage-homme ou éducateur de la petite enfance, policière ou médiamaticienne etc.). — (République et canton de Neuchâtel, Office de la politique familiale et de l’égalité, Social et santé – Famille et égalité – Formation, <ne.ch>, 17 octobre 2011)
    • La mise en place d’un système d’hospitalisation à domicile s’accompagne, pour le plus grand plaisir des futures mamans, de l’arrivée d’Atlas, un charmant sage-homme. — (« À la découverte de l’homme sage-femme », LaDépêche.fr, 21 février 2001)
    • Au cours de sa fructueuse carrière de « sage-homme » reconnu, il effectue quelque 200 accouchements. — (« Comeau, Napoléon-Alexandre (baptisé Alexandre-Napoléon) », Dictionnaire biographique du Canada en ligne, <biographi.ca>, 2000)
    • La grande originalité du lieu, qu’il aime à souligner, tient en fait à la présence d’un «sage-homme», appelé maïeuticien par l’administration, qui s’est toujours contentée de «sage-femme» pour ses homologues féminins. — (« Maternité - René-Charles Rudigoz: le professeur et son “sage-homme” », L’Express.fr, 16 novembre 1995)

Notes[modifier le wikicode]

En France, le terme sage-femme est utilisé pour les deux sexes par l’Assemblée nationale suite à une consultation de nombreux linguistes et professionnels de la santé, et le terme maïeuticien est recommandé par l’Académie française, aucune de ces deux entités ne recommande sage-homme mais il est dans l’usage[1][2][3]. On retrouve aussi les variantes homme sage-femme ou sage-femme homme, et le terme accoucheur pour désigner l’homme exerçant ce métier.[2]

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]