saisine

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(ca. 1140) De saisir avec le suffixe -ine.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
saisine saisines
\se.zin\

saisine \se.zin\ féminin

  1. (Droit) Appel ou recours à une juridiction.
    • La résolution rédigée par l’Allemagne ne demande pas expressément la saisine du Conseil de sécurité à ce stade, mais elle établit les conditions d’un transfert ultérieur.
  2. (Droit) Se dit de la possession – d’un bien immeuble en général – qui appartient de plein droit à un héritier, par opposition à l’« envoi en possession ».
    • Les créanciers d’une succession doivent s’adresser à celui qui en a la saisine.
  3. (Droit féodal) Sous la tenure féodale, le droit à la jouissance précaire (possession ou occupation) d’un bien immeuble tenu en fief.
    • Une fois le fief concédé à un censitaire, le seigneur n’a plus la saisine.
  4. (Marine) Cordage servant à saisir, à fixer.

Traductions[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(ca. 1140) De saisir avec le suffixe -ine.

Nom commun [modifier le wikicode]

saisine \Prononciation ?\ féminin

  1. Possession.
    • Ke diable ait de lui saisine — (La vie de saint Gilles, édition de Bos et Paris, p. 91, c. 1170)

Variantes[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • saisine dans le Dictionnaire Électronique de Chrétien de Troyes