salle des pas-perdus

    Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
    Voir aussi : salle des pas perdus

    Français[modifier le wikicode]

    Étymologie[modifier le wikicode]

     Composé de salle, pas et perdu ; cette grande salle servait d’antichambre à toutes les chambres des tribunaux, ainsi nommée parce que les plaideurs y perdent souvent leurs pas et leur temps[1].

    Locution nominale [modifier le wikicode]

    Singulier Pluriel
    salle des pas-perdus salles des pas-perdus
    \sal de pa.pɛʁ.dy\
    La salle des pas-perdus du palais du Parlement de Bretagne.

    salle des pas-perdus \sal de pa.pɛʁ.dy\ féminin

    1. (Construction) Large vestibule communiquant aux divers bureaux et autres salles d’un bâtiment administratif ou d’un bâtiment ouvert au public (gare, hôtel de ville, palais de justice, etc.).
      • Dans un hôtel de ville, il faut en même temps de grands espaces et des bureaux, des salles de réunion vastes, des accès faciles et des pièces retirées ; de l’air, de la lumière partout. Au rez-de-chaussée, une salle des pas-perdus, large vestibule communiquant aux divers bureaux, aux salles de conseil, s’ouvrant sur un degré relativement ample et facile, conduisant au premier étage, à la grande salle, destinée aux fêtes, aux réunions publiques. — (Eugène Viollet-le-Duc, Entretiens sur l’architecture, 1872, page 122)

    Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

    Dérivés[modifier le wikicode]

    pas-perdus

    Synonymes[modifier le wikicode]

    Traductions[modifier le wikicode]

    Voir aussi[modifier le wikicode]

    Références[modifier le wikicode]