sans appel

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Composé de sans et de appel, pris ici dans le sens de « recours contre le jugement d’une juridiction ».

Locution adjectivale [modifier le wikicode]

sans appel \sɑ̃.z‿a.pɛl\ invariable

  1. (Sens littéral) (Justice) Sans recours judiciaire, autre qu’un pourvoi en cassation.
    • Il convient de constater qu’un certain nombre de litiges sont jugés en premier et dernier ressort, et donc sans appel possible.
  2. (Sens littéral) En l’absence d’un appel (du signal, du fait d’appeler, etc.).
  3. (Figuré) Indiscutable, définitif.
    • L’opposition, de son côté, a subi une défaite sans appel, principalement en raison de son manque d’organisation et de vision à long terme. — (diplomatie.gouv.fr, 2006)
    • Le résultat est moins cinglant que celui enregistré le 15 janvier lors d’un premier vote négatif. Mais il est sans appel. — (Philippe Bernard, Theresa May en sursis et le Brexit dans l’impasse après un nouveau veto des députés, Le Monde. Mis en ligne le 13 mars 2019)

Notes[modifier le wikicode]

Il convient de bien distinguer la locution adjectivale des emplois littéraux.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]