sapeuse-pompière

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1846) Mot composé de sapeuse et de pompière.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
sapeuse-pompière sapeuses-pompières
\sa.pøz.pɔ̃.pjɛʁ\
Une sapeuse-pompière utilise un lance-flamme pour enflammer la végétation de l'autre côté d´un canal lors d'un incendie.

sapeuse-pompière \sa.pøz.pɔ̃.pjɛʁ\ féminin (pour un homme, on dit sapeur-pompier)

  1. (France) Synonyme de pompière.
    • Reprenons : le gouvernement se fait régulièrement ridiculiser par les amoureux de la langue française qui, comme A. Genty et bien d'autres, ne ratent pas une occasion de montrer les conséquences, farfelues ou aberrantes, de certains oukases linguistiques, surtout en matière de féminisation (que diriez-vous par exemple de la « sapeuse-pompière » ? mignon, non ?). — (L'Intermédiaire des chercheurs et curieux, n° 629 à 639, 1864, p. 626)
    • Moi qui ne suis pourtant pas au sommet de l’échelle du machisme, je ne sais pas si en composant le 18 j’entendais : « Ne quittez pas, vous êtes chez les sapeuses-pompières », je n’aurais pas une légère érection. — (Jean-Michel Ribes, Les Mots que j'aime, Points, 2013)
    • Un vocabulaire officiel a féminisé les professions : par exemple, « sapeuse-pompière ». Et l’on a protesté auprès du Conseil Fédéral parce que les panneaux routiers indiquant une piste cyclable portaient le dessin d'un vélo d’homme. — (Jacques Paternot & ‎Gabriel Veraldi, Le dernier pape, L'Âge d'Homme, 1998, page 131)
  2. (Désuet) Épouse de sapeur-pompier.
    • ... c'est de la vieille roche ... quelle différence avec ces péronnelles ! ... cette voisine, par exemple... cette sapeuse-pompière qui commet des polkas pendant que son mari est de garde — (Louis-Francois-Nicolaie dit Clairville, L’Enfant du Carnaval, prologue : acte 3, scène 2, Sceaux : Imprimerie de E. Dépée, 1846, page 18)

Notes[modifier le wikicode]

La féminisation des noms de métiers est adoptée par la francophonie :

L'avis des grammairiens est parfois différent. Grevisse consacre un chapitre à la féminisation dans Le Petit Bon usage de la langue française, par Maurice Grevisse, Cédrick Fairon et Anne-Catherine Simon, De Boeck Supérieur, 2018, page 513.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Toulouse) : écouter « sapeuse-pompière »