sarcophage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du grec ancien σαρκοφάγος sarkophagos (« mangeur de chair ou de viande » ou « pierre calcaire qui consume la chair » → voir sarco- et -phage). Les tombeaux antiques ont ce nom car on raconte qu’ils étaient faits d'une pierre caustique qui consumait les chairs des corps placés à l’intérieur.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
sarcophage sarcophages
\saʁ.kɔ.faʒ\

sarcophage \saʁ.kɔ.faʒ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui se nourrit des chairs d'un hôte mort.
    • Mais, ainsi que le fait observer Macquart […], la destruction des cadavres, malgré l'apparence, n'est pas exclusivement due aux larves sarcophages ; la preuve, c'est que cette destruction peut se faire et se fait même souvent sans elles. — (Claude Wyss & Daniel Cherix, Traité d'entomologie forensique: les insectes sur la scène de crime, page 20, PPUR presses polytechniques, 2006)
  2. (Médecine) (Vieilli) Qui ronge les chairs.
    • Médicaments sarcophages.
  3. (Nutrition) Qui n’accepte de consommer des produits carnés que s’ils ne rappellent en rien l’animal dont ils sont tirés, par opposition la personne zoophage, qui accepte les produits aisément identifiables.
    • Noélie Vialles (1987) propose de distinguer deux types d’attitudes inverses à l’égard des nourritures carnées : la logique zoophage et la logique sarcophage. la première caractérise les personnes "qui aiment à reconnaître le vivant dans ce qu’ils consomment" ; la seconde caractérise l’attitude de personnes "qui ne consentent à consommer qu’une substance abstraite, où rien ne soit identifiable de l’animal". — (Jean-Vincent Pfirsch, La saveur des sociétés: Sociologie des goûts alimentaires en France et en Allemagne, Presses universitaires de Rennes, 17 juil. 2015)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
sarcophage sarcophages
\saʁ.kɔ.faʒ\
(1) Le sarcophage du pharaon Mérenptah.
(2) Le sarcophage où repose le corps de Martin Luther King
Un sarcophage (3)

sarcophage masculin

  1. Tombeau dans lequel les anciens mettaient les corps qu’ils ne voulaient pas brûler.
  2. (Par extension) Cercueil de pierre.
    • Le manuscrit trouvé sur le corps de Pétéménon, fils de Cléopâtre, était placé entre les premiers tours des bandelettes, mais de manière à être visible lorsqu’on ôtait le couvercle du sarcophage peint qui renfermait la momie proprement dite. — (Frédéric Cailliaud, Voyage à Méroé, au fleuve Blanc, au-delà de Fâzoql, t.4, 1827, page 27)
    • Ce tombeau est un monument fort intéressant, bien que la figure du personnage, traitée en bas-relief, soit médiocre ; le simulacre du sarcophage qui la porte donne une série de figurines d’une conservation parfaite, […]. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • Mon tambour, qui est de Bruère, le petit bourg du Bourbonnais où se dressait autrefois, raconte-t-il, le centre de la France, — il y a une colonne carrée faite de deux sarcophages romains trouvés aux environs — se réjouit que Bruère ait repris son rang, […]. — (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
  3. Sac de couchage à capuche qui épouse la forme du corps.
  4. Structure en béton qui recouvre le réacteur nucléaire de Tchernobyl.

Synonymes[modifier le wikicode]

Cercueil :

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
sarcophage sarcophages
\saʁ.kɔ.faʒ\
Une mouche sarcophage

sarcophage \saʁ.kɔ.faʒ\ féminin

  1. (Zoologie) Mouche grise, de la famille des sarcophagidés, qui pond ses œufs dans les cadavres ou la viande avariée.

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 3[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
sarcophage sarcophages
\saʁ.kɔ.faʒ\

sarcophage \saʁ.kɔ.faʒ\ masculin et féminin identiques

  1. (Nutrition) Personne qui n’accepte de consommer des produits carnés que s’ils ne rappellent en rien l’animal dont ils sont tirés, par opposition au ou à la zoophage.
    • En effet, le dégoût pour les abats n'est ni uniforme ni général. Si leur dévalorisation est bien l'indice d'une logique de sarcophage — mangeur de substance carnée, mais non de bêtes —, qui doit oublier l'animal qui l'a produite pour ne retenir que les bons effets de cette substance sur son corps, leur valorisation doit au contraire être le fait de mangeurs d'animaux — zoophages — sans inquiétudes, qui aiment à reconnaître l'animal dans la chair, et l'organe dans l'aliment. — (Noélie Vialles, La viande ou la bête, revue Terrain n°10, avril 1988)
    • Le "sarcophage" juge positivement les produits carnés qui sont tant que faire se peut réifiés, et dont ni l’aspect visuel, ni l’odeur, ni le goût, ni la consistance ne viennent rappeler les origines vivantes et animales. — (Jean-Vincent Pfirsch, La saveur des sociétés: Sociologie des goûts alimentaires en France et en Allemagne, Presses universitaires de Rennes, 17 juil. 2015)

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Saint-Maurice-de-Beynost) : écouter « sarcophage »
  • France (Toulouse) : écouter « sarcophage »

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]