sartage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De sarter avec le suffixe -age.

Nom commun [modifier le wikicode]

sartage \saʁ.taʒ\ masculin

  1. (Foresterie) Mode de traitement dans lequel on exploite les forêts en taillis simple à une courte révolution, quinze ans en général; après enlèvement des produits, on brûle les débris qui restent sur le sol, les gazons ; puis on livre la coupe à la culture agricole (le plus souvent celle du seigle) pendant un an.
    • Le sartage est un procédé de culture particulier à l'Ardenne et à quelques autres pays montagneux de la France. Il consiste à semer du seigle dans les coupes récentes des forêts, pendant l'année de l'exploitation. Quand l'année a été pluvieuse et que toute la coupe n'a pu être ensemencée en seigle, on peut quelquefois compléter au printemps suivant l'ensemencement en avoine ou en sarrasin. Chaque année, 1,000 hectares au moins sont livrés à cette culture et donnent des ressources à un pays qui est à peu près dépourvu de terres cultivées.
      On distingue deux procédés de sartage : le
      sartage à feu courant et le sartage à feu couvert. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, p. 171)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Tout ou partie de cet article est extrait du Dictionnaire de la langue française, par Émile Littré (1872-1877), mais l’article a pu être modifié depuis. (sartage)