saupoudrer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De l’ancien français sal (« sel ») et poudrer.

Verbe[modifier]

saupoudrer \so.pu.dʁe\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Cuisine) Poudrer de sel.
    • Il sortit, et rentra quelques instants après avec un beefsteak cru, saupoudré de sel et de poivre à la mode africaine. (Jules Verne, Cinq semaines en ballon, J. Hetzel et Cie, Paris, 1863)
    • L'eau de mer, solidifiée par la congélation, se libère du chlorure de sodium, mais conserve les sulfates ; les embruns peuvent la saupoudrer de sels, et un peu de saumure reste emprisonnée. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Saupoudrer de la viande.
  2. (Par extension) Poudrer avec une substance pulvérulente.
    • Il y avait aussi, comme hors-d’œuvre, des tranches rouges qu'on étendait sur du pain noir en le saupoudrant de poivre : c'était du saumon fumé. (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.45)
    • Saupoudrer des soles avec de la farine pour les frire. — Saupoudrer de sucre des beignets, des petits gâteaux.
  3. (Figuré) Entremêler.
    • Une critique saupoudrée de quelques éloges, mêlée de quelques éloges.
    • Un écrit saupoudré d’érudition, où il y a une érudition superficielle.

Variantes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Homophones[modifier]

Références[modifier]