sauveur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Sauveur

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin salvatorem, accusatif de salvator.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin sauveur
\so.vœʁ\

sauveurs
\so.vœʁ\
Féminin sauveuse
\so.vøz\
sauveuses
\so.vøz\
Il n’est pas de sauveur suprême : ni Dieu, ni Castro, ni Mao.

sauveur masculin

  1. Celui, celle qui sauve ; libérateur.
    • Mais quand tout fut fini, les magnats accoururent des quatre coins de la Pologne, en qualité de sauveurs de la patrie. Les sauveurs sont la plaie des révolutions populaires. — (François-Vincent Raspail, De la Pologne — Les deux insurrections, 1839)
    • Il n’est pas de sauveurs suprêmes :
      Ni Dieu, ni César, ni Tribun.
      Producteurs, sauvons-nous nous-mêmes ;
      Décrétons le salut commun !
      — (Eugène Pottier, L’Internationale, 1871 & 1888)
    • Les chrétiens primitifs ne sont pas les inventeurs (inventeurs de toutes pièces...) du Dieu sauveur. L’idée selon laquelle yhwh est/fut/sera, soit directement, soit diagonalement, le sauveur de son peuple est une idée biblique. Et ce n’est pas là une opinion qui ne s’incruste que dans les prophétismes tardifs de la Bible hébraïque : le thème de yhwh salvateur traverse de part en part tout l’Ancien Testament. — (Bernard Dubourg, L’invention de Jésus, tome II, « La fabrication du Nouveau Testament », Paris, Éditions Gallimard, 1989, p. 115)
  2. (Christianisme) Jésus-Christ. — Note : Il s’écrit alors avec une majuscule.
    • En effet, la façon dont le Sauveur s’y prend pour divulguer les grâces réservées à Lourdes est stupéfiante. Afin de les épandre, il ne se borne plus à faire célébrer ses miracles par une propagande toute orale ; non, […] Il en vient aussitôt aux grands moyens. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • […]; et les grand-mères au tricot ou au rouet d'ajouter de ferventes oraisons à leurs prières habituelles : « Seigneur, seigneur, mon Dieu ne nous enlevez pas nos tenderies, par J.-C. notre Sauveur. » — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)

Traductions[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin sauveur
\so.vœʁ\

sauveurs
\so.vœʁ\
Féminin sauveuse
\so.vøz\
sauveuses
\so.vøz\

sauveur

  1. Qui sauve.
    • Apollon, dieu sauveur.

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • sauveur sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]