savant

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du participe présent du verbe savoir.

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin savant
\sa.vɑ̃\
savants
\sa.vɑ̃\
Féminin savante
\sa.vɑ̃t\
savantes
\sa.vɑ̃t\

savant \sa.vɑ̃\

  1. Qui sait beaucoup en matière d’érudition ou de science.
    • Plaie douloureuse et non mortelle, […], murmura la belle et savante chirurgienne ; passe-moi du baume et prépare de la charpie, Gillonne. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, vol. I, ch. X)
    • En attendant que ma dissertation résolve enfin le problème géographique qui tient toute l'Europe savante en suspens, je veux vous raconter une petite histoire; (...). — (Prosper Mérimée, Carmen, 1845 (Pocket, 1990, p. 30))
    • On était enclin déjà, je pense, à juger la qualité et la compétence d'un médecin par le prix qu'il fait payer : plus il prend cher, et plus il doit être savant. Ce critérium s'applique encore davantage aux médicastres, aux voyantes et aux charlatans. — (Revue de Saintonge & d'Aunis, 1908, vol.28, p.90)
  2. Qualifie les ouvrages où il y a de la science, de l’érudition.
    • Un livre savant.
    • Une dissertation savante.
    • Des recherches, des notes savantes.
    • L'arcitecture est le jeu savant, correct et magnifique des volumes assemblés sous la lumière. — (Le Corbusier, 1887 - 1965)
  3. Qui est bien informé de quelque affaire, qui est très habile en quelque chose.
    • Zaheira, à la dérobée, la regardait. Elle la trouvait belle et savante dans sa toilette et ses gestes calculés dans leur spontanéité même. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
    • Où avez-vous appris cela ? Vous êtes bien savant.
    • Cet homme est trop savant dans l’art de feindre pour être cru sur sa parole.
  4. (Figuré) Qualifie certains animaux dressé à certains exercices.
    • Chien savant.
  5. (Péjoratif) (Vieilli) Qualifie ceux qui savent des choses qu’ils devraient ignorer.
    • Cette jeune fille est trop savante, est bien savante pour son âge.
  6. Qualifie les choses qui demandent de l’art, de l’habileté.
    • Ce général a fait une marche savante, une retraite savante.
    • Il a fait de savantes combinaisons, il a pris de savantes dispositions.

Synonymes[modifier]

Antonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin savant
\sa.vɑ̃\
savants
\sa.vɑ̃\
Féminin savante
\sa.vɑ̃t\
savantes
\sa.vɑ̃t\

savant \sa.vɑ̃\ masculin

  1. (Par substantivation) Personne savante.
    • Comme tous les savants en US, le docteur était fort distrait de sa nature, cela avec les meilleures intentions du monde. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Les savants s’occupèrent de tout dans une paix profonde, depuis la végétation anormale d'un ognon de jacinthe jusqu'aux courants électriques. — (Louise Michel, La Commune, Paris : P.-V. Stock, 1898, p.172)
    • Lettré, théologien, juriste et philosophe, il est le type parfait, très rare aujourd'hui, du savant arabe : véritable encyclopédie vivante de la science d'il y a un demi-millénaire. Il croit fermement aux horoscopes, à l’influence des planètes et des constellations, des « douze maisons » du soleil, à la pierre philosophale et à la possibilité de transformer les métaux vils en métaux précieux. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 122)
    • Je m’instruis de mon mieux aux dissertations philologiques de Jacques Boulenger, d’André Thérive et des savants alcooliques du Grammaire Club. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • À la même époque, une tendance entièrement opposée à la mienne groupa, autour de MM. Born et Bohr, une pléiade de jeunes savants aujourd'hui illustres, tels que MM. Heisenberg, Pauli et Dirac. — (Louis de Broglie; La Physique quantique restera-t-elle indéterministe ? Séance de l'Académie des Sciences, du 25 avril 1953)
    • Or, comme cela devrait se savoir jusque dans les églises et les séminaires, l’Empire romain de l’époque ne contient certes pas plus de 1 % de non-analphabètes (je ne dis pas : de lettrés), cependant que la Palestine contemporaine — non pas contrée perdue, mais patrie de la religion du Livre —, Juifs et Samaritains confondus, regorge de savants. — (Bernard Dubourg, L’invention de Jésus, tome I, « L’hébreu du Nouveau Testament », Paris, Éditions Gallimard, 1987, p. 88)
    • Et le fait que l’Église ait très rapidement, au plus tard à partir de l’époque mérovingienne, été dirigée pour l’essentiel par des savants et même par les plus savants explique très certainement pourquoi l’Église est parvenue à assurer sa position dominante: non pas parce que les hommes du Moyen Âge étaient très croyants, mais parce que les clercs étaient les plus savants… — (Joseph Morsel avec la collaboration de Christine Ducourtieux, L’Histoire (du Moyen Âge) est un sport de combat…, 2007)

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
savant
\sæ.ˈvɑːnt\
ou \ˈsæv.ənt\
savants
\sæ.ˈvɑːnts\
ou \ˈsæv.ənts\

savant \sæ.ˈvɑːnt\ ou \ˈsæv.ənt\

  1. (Soutenu) Savant.

Voir aussi[modifier]

  • savant sur Wikipédia (en anglais) Wikipedia-logo-v2.svg