schizophrénie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Schizophrenie

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1917)[1] de l’allemand Schizophrenie (« schizophrénie »), lui-même de Schizophrene (« schizophrène »). Ce terme a été inventé par le suisse germanophone Eugen Bleuler le 24 avril 1908, lors d’une conférence[2].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
schizophrénie schizophrénies
\ski.zɔ.fʁe.ni\

schizophrénie \ski.zɔ.fʁe.ni\ féminin

  1. (Nosologie) Pathologie psychiatrique d’évolution chronique, qui a pour conséquences une altération de la perception de la réalité, des troubles cognitifs, et un dysfonctionnement social et comportemental important.
    • La psychose, elle, est un état chronique de pétage de plombs qui vous fait prendre des vessies pour des lanternes. Les deux principales psychoses sont la schizophrénie et la paranoïa. — (Jean-Loup Chiflet, Nouilles ou pâtes: le bon sens des mots, Mots & Cie, 1999, page 68)
    • La distractibilité est un problème fréquent dans la schizophrénie, qu'elle soit rapportée par les membres de la famille, repérée par les équipes soignantes, ou soulevée au moment de l'entretien sur les plaintes cognitives par le patient lui-même. — (Antoinette Prouteau, « Le bilan cognitif dans la schizophrénie : spécificités », chap. 4 de Neuropsychologie clinique de la schizophrénie, sous la direction d'Antoinette Prouteau, Éditions Dunod, 2011, p 115)
  2. (Psychologie) (Par analogie) Situation où un individu se ressent ou est perçu comme inhabituellement incohérent, comme une sorte de double personnalité temporaire ; actes paraissant étrangement discordants ou en déphasage avec les paroles ou l’environnement ; attitudes ou propos contradictoires évocateurs de la schizophrénie.
    • « Attention de bien cadrer votre vidéo », conseillait à ce propos le journaliste américain Will Reeve, après s’être ridiculisé dans un improbable combo caleçon-veste de costume sur l’antenne de la chaîne ABC, lors d’un direct à domicile entaché par un plan un peu trop large. Ne sachant plus vraiment s’il est chez lui ou au bureau, le télétravailleur confiné est bien souvent un être à demi habillé, atteint d’une forme de schizophrénie vestimentaire. — (Nicolas Santolaria, Boulot, visio, fiasco : comment une erreur de cadrage peut ruiner une carrière, dans Le Monde, 15 février 2021 [texte intégral])

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Méronymes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. « schizophrénie », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971–1994 → consulter cet ouvrage
  2. Jean Dalery, Thierry d'Amato, Mohamed Saoud, Pathologies schizophréniques, Lavoisier, 20 avr. 2012, p. 10