schonen

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Schonen, schönen

Allemand[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Moyen haut-allemand schōnen, l’adjectif/adverbe schōne, schōn signifiant alors « aimable(ment), amical(ement) », apparenté à schön.

Verbe [modifier le wikicode]

Mode ou
temps
Personne Forme
Présent 1re du sing. ich schone
2e du sing. du schonst
3e du sing. er schont
Prétérit 1re du sing. ich schonte
Subjonctif II 1re du sing. ich schonte
Impératif 2e du sing. schon ou schone!
2e du plur. schont!
Participe passé geschont
Auxiliaire haben
voir conjugaison allemande

schonen \ˈʃoːnən\

  1. (Transitif) (Vieilli avec le génitif) Manipuler avec soin, ménager.
    • Du musst deine Kräfte schonen. - Il faut que tu ménages tes forces.
    • Das Kind schont seine Schuhe nicht! - Cet enfant ne ménage pas ses chaussures !
    • Diese Seife schont die Haut / dieses Waschmittel schont die Wäsche. - Ce savon est doux pour la peau / cette lessive ménage le linge.
    • Man muss es ihr mit schonenden Worten sagen. - Il faut le lui dire avec ménagements
    • Der Bus schont den Geldbeutel und das Klima! - Le bus épargne le portemonnaie et le climat !
  2. (Réfléchi) Se ménager.
    • Nach deiner langen Krankheit musst du dich jetzt noch schonen. - Après ta longue maladie, il faut que tu te ménages
  3. (Vieilli) (employé avec le génitif) Se tenir à distance, se priver de, éviter.
    • Mein Vater hat nie des Weines geschont. - Mon père ne s’est jamais privé de vin.
  4. (Vieilli) (employé avec le génitif) Préserver, ne pas dilapider.
    • Sie schonten des väterlichen Vermögens. - Ils ne dilapidaient pas la fortune paternelle.
  5. (Vieilli) (avec une proposition infinitive/infinitif étendu) Craindre de, hésiter à faire quelque chose.
    • Er schonte nicht, mir ein Bein zu stellen. - Il n’hésita pas à me faire un croche-pied.

Prononciation[modifier le wikicode]