schreibersite

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) De Schreiber avec le suffixe -ite, nommé en l’honneur de Carl Franz Anton Ritter von Schreibers.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
schreibersite schreibersites
\ʃʁe.bɛʁ.sit\

schreibersite \ʃʁe.bɛʁ.sit\ féminin

  1. (Minéralogie) Substance ferrugineuse, dont la composition atomique est celle d’un phosphure double de fer et de nickel, et qui se trouve dans certains aérolithes.
    • 4e Type. — Caillite.
      Roche métallique très-cristalline, prenant très-bien le poli. —
      Densité : 7,5. — Composition minéralogique : Formée surtout par le mélange de la tænite avec la kamacite. On distingue dans la masse des rognons souvent très-volumineux de troïlite et des grains irréguliers de schreibersite. Les acides donnent les figures avec la plus grande netteté. — Chutes principales : Charcas (Mexique), trouvé en 1804 ; Caille, Alpes-Maritimes (France), trouvé en 1828 ; San Francisco del Mezquital (Mexique), trouvé en 1867 ; Rio Juncal (Chili), trouvé en 1867. — (« Mémoire sur la géologie des météorites », in Le Moniteur scientifique, tome treizième de la collection, troisième série, tome Ier, M. Quesneville, Paris, 1871 p. 97–119)

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]