scoumoune

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin excommunicare, excommunier, par l’intermédiaire de l’ italien scomunicare (« excommunier ») ou du corse.
Note : il se propage en France par les pieds-noirs d'Algérie.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
scoumoune scoumounes
\sku.mun\

scoumoune \sku.mun\ féminin

  1. (Familier) Malchance durable ; mauvais œil.
    • Rien à voir, le vicelard dans la pègre, pour situer les choses en gros, c'est celui qui louvoie, […] celui qui sait mener les bonnes embrouilles, qui manœuvre pour s'en sortir... s'arracher à la scoumoune. — (Alphonse Boudard, Saint Frédo, Flammarion, 1993, chap.1)
    • Qu'est-ce que tu croyais ? Que la chance allait enfin te sourire et t'assurer une sortie sous forme d'un golden parachute ? Mais la scoumoune qui s'est penchée sur ton berceau, avec une schlague en guise de baguette magique, elle ne te lâche plus. — (Philip Corré, Lili de Chinatown, Éditions Juste Pour Lire, 2012, chap. 3)
    • Pour combattre le maz’ra (« mauvais œil ») ou la scoumoune (« malchance ») et pour attirer la baraka (« chance »), chacun a sa méthode : […]. — (Petit Futé Algérie 2017/2018, p. 32, ISBN 2746921960)
    • Il retrace les méandres, les scoumounes qui ont conduit ces grands enfants du malaise collectif à ces cellules réglementaires de 3 x 3 mètres. Dire les maux avec mots, ceux de Djamel, David, Laurent, Séfia, Frédéric, Damien, etc. — (Patrice Delbourg, Le bateau livre: 99 portraits d'écrivains, éd. Le Castor Astral, 2000, p. 64)

Variantes[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]