scrupuleux

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin scrupulosus.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin scrupuleux
\skʁy.py.lø\
Féminin scrupuleuse
\skʁy.py.løz\
scrupuleuses
\skʁy.py.løz\

scrupuleux \skʁy.py.lø\ masculin

  1. Qui est sujet à avoir des scrupules.
    • Conscience scrupuleuse.
    • On ne peut être trop scrupuleux, dès qu’il s’agit de probité, de délicatesse.
  2. Qui est délicat sur les procédés et sur les moyens de réussir.
    • C'est une race vigoureuse et résistante, assez travailleuse, patiente dans l'adversité, âpre au gain et peu scrupuleuse dans le choix de ses moyens, peu véridique et volontiers voleuse, pillarde et homicide. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 233)
    • (Emploi substantivé) Premièrement, du point de vue historique, Bungener est un scrupuleux, un besogneux (comme le confirme la notice biographique que nous avons placée à la fin de ce volume, écrite par un de ses amis, le pasteur Jean-Pierre Gaberel).— (Félix Bungener, Un Sermon sous Louis XIV, 2013)
  3. Qui est très exactement conforme à la règle, au devoir.
    • Nous sommes si éloignés de connaître tous les agens [sic] de la nature, et leurs divers modes d’action ; qu’il ne serait pas philosophique de nier les phénomènes, uniquement parce qu’ils sont inexplicables dans l’état actuel de nos connaissances. Seulement, nous devons les examiner avec une attention d’autant plus scrupuleuse, qu’il paraît plus difficile de les admettre […] — (Pierre-Simon de Laplace, Essai philosophique sur les probabilités, Mme Ve Courcier, Paris, 1814 (2e édition))
    • Le rameur qui conduit un jeteur d’épervier doit, avant tout, prendre attentivement le soin d’entretenir son bateau dans un scrupuleux état de propreté […] — (Th. Deyeux, Le Vieux Pêcheur, Houdaille, 1837, page 47)
    • La souveraineté populaire, qui n'est pas le respect scrupuleux de la souveraineté individuelle, est un despotisme qui ne diffère du despotisme monarchique que par le costume ; […]. — (Émile de Girardin, L'abolition de l'Autorité par la simplification de gouvernement, Paris : librairie Nouvelle, 1851, p.7)

Dérivés[modifier le wikicode]

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

qui est conforme à la règle

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]