se faire porter pâle

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) De porter pâle, car les malades deviennent souvent de couleur plus claire.

Locution verbale [modifier le wikicode]

se faire porter pâle \sə fɛʁ pɔʁ.te pal\ (se conjugue → voir la conjugaison de se faire)

  1. Se déclarer malade.
    • Quand la nounou faisait faux bond ou que la maîtresse se faisait porter pâle, c’était elle que l’on sonnait, elle encore lorsqu’il fallait traverser Paris pour le conduire chez un orthophoniste ou un putain d’allergologue — elle, elle, elle, toujours elle !!! — (Émilie Frèche, Chouquette, 2010, p. 58)
    • Les deux sœurs s’étaient fait porter pâles.

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]