se mettre minable

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir mettre et minable.

Locution verbale [modifier le wikicode]

se mettre minable \sə mɛtʁ minablᵊ\

  1. (Argot) (Surtout employé dans le milieu sportif) Se dépenser sans compter, jusqu’au bout de ses forces ; se défoncer.
    • Lisandro Lopez est indéniablement l’un des meilleurs joueurs de Ligue 1 depuis son arrivée l’été dernier en France.
      Bernard Lacombe ne regrette pas les 24 millions d’euros investis pour recruter l’international argentin. Le bras droit de Jean-Michel Aulas ose d’ailleurs la comparaison avec un ancien attaquant lyonnais :
      « Sonny Anderson avait une grande adresse, mais il n’était pas dur au mal comme l’est Lisandro, qui lui va tacler et se mettre minable ».
      — (OL, Lacombe : « Lisandro va se mettre minable », 02 Avril 2010, <www.topfoot.com>)
  2. (Argot) S’enivrer, se prendre une cuite.
    • Hier au Rendez-vous des amis
      Hou là là je m' suis mis minable
      Putain d' muflée que j' me suis pris
      Lamentable…
      — (Renaud, Pochtron !)

Synonymes[modifier le wikicode]

Se dépenser jusqu’au bout de ses forces
S’enivrer

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • Aide sur le thésaurus se mettre minable figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : boisson.

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Charles Bernet & Pierre Rézeau, On va le dire comme ça : Dictionnaire des expressions quotidiennes, Balland, 2008