se mourir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [modifier le wikicode]

se mourir \sə mu.ʁiʁ\ pronominal 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. Être sur le point de mourirNote : Surtout au présent et à l’imparfait de l’indicatif.
    • Ô nuit désastreuse ! ô nuit effroyable, où retentit tout à coup, comme un éclat de tonnerre, cette étonnante nouvelle : Madame se meurt, Madame est morte ! — (Jacques Bénigne Bossuet, Oraison funèbre de Henriette-Anne d'Angleterre, 1649)
    • Frappons...ciel! Je me meurs. — (Voltaire, Le Fanatisme, ou Mahomet le Prophète, 1741, V, 4.)
    • Mais mon père se meurt ! mon père se meurt ! s’écria le Dauphin.
      - Hâtez-vous, André, dit Ambroise : le roi est bien mal !
      - Le roi a encore trois ou quatre jours à vivre, ne craignez rien, répondit Vésale.
      — (Alexandre Dumas, La Royale Maison de Savoie : Emmanuel-Philibert, 1852)
    • (Figuré) La soie artificielle, à Anduze! Ainsi, c’est donc bien vrai, l’un des fleurons de notre France ancienne est en train de s’effriter : la magnanerie se meurt! — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]