se murger

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1981) Origine inconnue → voir murge.

Verbe [modifier le wikicode]

se murger \sə myʁ.ʒe\ pronominal 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Populaire) Boire une grande quantité d’alcool, s’enivrer, se saouler.
    • Complètement murgés, les condés font une ronde enfantine autour du véhicule, se prenant par la main et chantant une comptine, les semelles de leurs chaussettes à clous engluées d’hémoglobine. — (Jacques Penna, Le grand bougnat : aventures auvergnates, Plasma, 1981)
    • Je sais maintenant pourquoi les filles n’ont pas le droit de boire de l’alcool dans les gogos, les crises seraient fréquentes avec les clients, les verres et les bouteilles voleraient vu les crétins qui s’ y murgent et l’hystérie des filles — (Xavier Coton, Nyctalope : journal d’une obsession, Sortilèges, 1995, page 133)
    • Les femmes de la famille, dont ma mère, ma tante et les grands-mères, buvaient, comme on dit aujourd’hui, avec modération, les messieurs se murgeaient tranquillement. — (Marc Lavoine, L’homme qui ment, Fayard, 2015, page 133)

Synonymes[modifier le wikicode]

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • Aide sur le thésaurus se murger figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : boisson.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]