seizh

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Seizh

Breton[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du moyen breton seiz[1] lui-même issu du vieux breton seith[2]. À comparer au cornique seyth, au gallois saith, au vieil irlandais secht n-, au gaélique seachd : d’un celtique *septen- apparenté au sanskrit सप्त, sapta, au grec ἑπτά, au latin septem, au gotique sibun (d’où l’anglo-saxon seofon puis l’anglais seven, et l’allemand sieben), au lituanien septyn-ì, au vieux slavon sedm-ǐ[3].

Adjectif numéral [modifier le wikicode]

seizh \ˈsɛjs\

  1. Sept.
    • Hecʼh ene a zo ken du ha ker pounner hag ar seizh pecʼhed kapital asambles. — (Jakez Riou, An ti satanazet, Skridoù Breizh, 1944, page 56)
      Son âme est aussi noire et aussi lourde que les sept pêchés capitaux ensemble.
    • Bezit neuze prest holl a-benn warcʼhoazh da noz, seizh eur hanter. — (Lan Inizan, Emgann Kergidu 1, Éditions Al Liamm, 1977, page 121)
      Soyez alors tous prêts demain soir, sept heures et demi.

Dérivés[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

seizh \ˈsɛjs\

  1. Le nombre sept.
  2. Le chiffre sept.
Précédé
de c'hwec'h
Cardinaux en breton Suivi
de eizh

Références[modifier le wikicode]