sentir le fagot

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

En référence au fagot du bûcher.

Locution verbale [modifier le wikicode]

sentir le fagot \sɑ̃.tiʁ lə fa.ɡo\ intransitif (se conjugue → voir la conjugaison de sentir)

  1. (Figuré) (Familier) Être soupçonné d’hérésie, d’impiété, d'hétérodoxie.
    • Aussi le rédacteur en chef retirait-il prudemment du marbre tout ce qui sentait le fagot, et la moitié au moins de la copie n'était-elle pas utilisée.— (Nicolas Bouvier, L'usage du monde, 1963)
    • Alors qu’au XVIIe siècle encore, toute étude des chronologies anciennes sentait le fagot, aux yeux de Voltaire, seuls les tenants de la tradition pouvaient encore entreprendre de telle recherches. — (Chantal Grell, « Penser l’histoire grecque et romaine au XVIIIe siècle », dans Chryssanthi Avlami et autres, Historiographie de l’antiquité et transferts cultures, 2010)
    • Au propre comme au figuré, il sentait le fagot, puisque la dernière condamnation au bûcher pour impiété se situa aux environs des années 1640. — (Robert Georgin, Au clair de la veuve, 1979)
    • Vous contestez ensuite que le gouvernement n’organise pas de vastes consultations en mettant en place des commissions, qui, dans votre grande largesse d’esprit, pourraient même entendre la Libre Pensée. Merci, monsieur. Il fut un temps, pas si éloigné que cela, où cela aurait senti le fagot pour vous. Pour sa part, la Libre Pensée n’est pas demandeuse de ces commissions. — (Marc Pouyet, président de la Libre Pensée-04, Mariage pour tous : Dialogue entre un Vicaire et un Libre Penseur, Blog de la Fédération Nationale de la Libre Pensée (https:/blogs.mediapart.fr/libre-pensee), 9 janvier 2013)

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]