sentir le roussi

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) L’odeur de brûlé (« roussi ») même légère peut être l’indice d’un incendie potentiellement incontrôlable dans certains cas.
Avec influence possible (à moins que ce soit une influence inverse) de l’argotique rousse « police »  Référence nécessaire

Locution verbale [modifier le wikicode]

sentir le roussi \sɑ̃.tiʁ lə ʁu.si\ (se conjugue → voir la conjugaison de sentir)

  1. (Familier) Exprime le présage d’un futur proche difficile, défavorable, voire alarmant.
    • Dupré trompa effrontément Jolras, dérouta certains de ses transports, sabota un paquet de ses armes, déstabilisa une partie de ses troupes, et discrédita encore un peu plus le bonhomme, pourtant déjà cordialement et universellement détesté. Jusqu’au jour où il se dit que cela sentait le roussi. Et il quitta l’Espagne en catimini. — (Gérard Streiff, Le Cagibi : Une enquête du Calmar, Bihorel : Horsain, 2014, Ska Éditions (coll. ‎Noire sœur), 2015, chap. 16)
    • En tout cas, pour eux, ça sent le roussi ! Le nommé Germain Vuillart, arrêté au mois de mars, est à la Bastille, au secret. — (Claude Pujade-Renaud, Le Désert de la grâce, Éditions Actes Sud, 2012)
  2. (Argot) Se dit de personnes que l’on suspecte être de la rousse, c’est-à-dire des policiers.
    • Si Lambert et Chadal pouvaient, à la rigueur, passer pour de paisibles bourgeois, les autres, par contre, sentaient le roussi à plein nez. — (Jo Barnais [Georges Auguste Charles Guibourg, dit Georgius], Mort aux ténors, ch. XIX, Série noire, Gallimard, 1956, p. 161)

Synonymes[modifier le wikicode]

S’annoncer difficile :

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]