serjant

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIe siècle) Du latin servientem, accusatif de serviens, participe présent de servire (« servir »).

Nom commun [modifier le wikicode]

serjant \Prononciation ?\ masculin

  1. Serviteur.
    • Donc prent li pedre de ses meillors serjanz — (La Vie de saint Alexis, édition de G. Paris de 1885, vers no 111, circa 1050)
  2. Officier de justice.
  3. Homme de guerre de bas rang.

Variantes[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Breton[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

serjant \ˈsɛrʒãn(t)\ masculin (pluriel : serjanted)

  1. Sergent.
    • — Kabiten, eme eur serjant, me gaf d’ign eo eun tamm dismegansuz evidomp mont e kear gand eur vaouez ereet he daouarn d’ezhi. [...]. — (Lan Inisan, Emgann Kergidu Lodenn 2, J.B. hag A. Lefournier, Brest, 1878, p. 285)
    • — Kabiten », eme ur serjant, « me ’gav din eo un tamm dismegañsus evidomp mont e kêr gant ur vaouez ereet he daouarn dezhi. [...]. — (Lan Inizan, Emgann Kergidu 2, Éditions Al Liamm, 1977, p. 205)
      — Capitaine, dit un sergent, je trouve que ce n’est pas très glorieux pour nous d’aller en ville avec une femme dont les mains sont entravées. [...].

Composés[modifier le wikicode]