si ma tante en avait, on l’appellerait mon oncle

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
(Date à préciser) « en avoir » fait référence à des testicules.

Locution-phrase [modifier le wikicode]

si ma tante en avait, on l’appellerait mon oncle \si ma tɑ̃t ɑ̃.n‿a.vɛ ɔ̃ l‿a.pɛ.lə.ʁɛ mɔ̃.n‿ɔ̃kl\

  1. (Figuré) (Familier) Expression servant à dénoncer des spéculations sans fondement, donc aussi vaines qu’inutiles.
    • Si ma tante en avait on l'appellerait mon oncle, et si mon oncle en était on l'appellerait ma tante. En tout bien tout honneur, naturellement. Poil aux organes de remplacement. — (Les Pensées de Pierre Dac, Bagneux : Le Livre de Paris, 1981).
    • — Si… si… si… Si ma tante en avait, on l'appellerait mon oncle ! s'énerva Sophie, toujours prompte à défendre sa collègue, surtout quand elle n'était pas là, au nom de la solidarité féminine. — (Pierre Lucas, Police des mœurs n°128: Une fatale innocence, Éditions Vauvenargues, 1998, chap. 11)
    • Une autre fois, ce confrère (de moins en moins ami) me dit sans rire : « Si Hitler s'était allié aux Juifs, il aurait gagné la guerre. » Ouais, et si ma tante en avait - pardon pour la trivialité -, on l'appellerait mon oncle. — (Portrait(s) de Victor Zigelman, textes et documents réunis et édités par Isabelle Pleskoff, L'Harmattan, 2009, p. 128)

Synonymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]