si peu que rien

    Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

    Français[modifier le wikicode]

    Étymologie[modifier le wikicode]

    Brachylogie pour « si peu que c’est comme si ce n’était rien ».

    Locution adverbiale [modifier le wikicode]

    si peu que rien \si pø kə ʁjɛ̃\

    1. Si peu que c’est négligeable, que c’est sans conséquence, qu’il n’y a pas à en tenir compte ; fort peu.
      • Quelquefois elle s’occupait à filer et à autres menus ouvrages (mais si peu que rien), peut-être une heure le jour, tout le reste s’employait au service du roi des rois. — (R. P. Louis de la Rivière, Histoire de Marie Tessonnière, native de Valence en Dauphiné, livre premier, chapitre XI ; Chez Claude Prost, Lyon, 1650, page 26.)
      • « si peu de rien » c’est ainsi que Rabelais traduisait plaisamment « SPQR », les initiales de la devise latine « Senatus populusque romanus ».