signal faible

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé du nom signal et de l’adjectif faible, par opposition au signal fort immédiatement perceptible.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
signal faible
\si.njal fɛbl\
signaux faibles
\si.njo fɛbl\

signal faible \si.njal fɛbl\ masculin

  1. Information peu apparente, souvent fragmentaire, mais déduite d’un environnement économique, technologique, commercial, social, sociétal, etc. par ses observateurs.
    • L’intelligence économique cherche à identifier les opportunités, forces, faiblesses et menaces liées aux signaux faibles qu’elle détecte dans l’actualité, afin de définir une stratégie qui sache anticiper les changements.
    • Nous enregistrons depuis quelque temps des signaux faibles que nous prenons très au sérieux. — (Jean-Michel Normand, SUV, la mécanique s’enraye (un peu), Le Monde. Mis en ligne le 26 novembre 2019)

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]