simonie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XIIe siècle) Du latin ecclésiastique simonia, du nom de Simon le Magicien, qui selon les Actes des apôtres, tenta de soudoyer Pierre et Jean.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
simonie simonies
\si.mɔ.ni\

simonie \si.mɔ.ni\ féminin

  1. (Religion) Trafic des choses spirituelles, des dignités ecclésiastiques, des grâces sacramentelles, moyennant argent ou un avantage temporel.
    • Au Moyen Âge, la simonie était un vrai fléau pour le clergé, car les prêtres s’adonnaient au trafic de reliques et de sacrements, tant et si bien qu’ils s’enrichissaient sans vergogne, sans se soucier de la règle de pauvreté instituée par saint Benoît. — (Collectif, Le Routard : Portugal, collection Guide du Routard, 2017, p. 382)
    • Le trafic des indulgences est un acte de simonie.

Dérivés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Italien[modifier]

Forme de nom commun [modifier]

simonie \Prononciation ?\ féminin

  1. Pluriel de simonia.