sioniste

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Date à préciser) De sionisme par substitution du suffixe -iste.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
sioniste sionistes
\sjɔ.nist\

sioniste \sjɔ.nist\ masculin et féminin identiques

  1. Qui concerne le sionisme.
    • Lorsque Leon Kellner, ami de Herzl, décide de réorganiser, contre la corruption et la démagogie, toute la vie sioniste à Czernowitz, ils donnent de leur temps. (Florence Heymann, Le Crépuscule des lieux: Identités juives de Czermowitz, Stock, 2003)
    • L’idéologie sioniste repose sur un postulat très simple : il est écrit dans la Genèse (XV, 18-21): « Le Seigneur conclut une Alliance avec Abraham … ».

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
sioniste sionistes
\sjɔ.nist\

sioniste \sjɔ.nist\ masculin et féminin identiques

  1. Partisan du sionisme.
    • Qu'il sonne à la porte, il se frotterait à Papa, essuierait une bordée de hurlements, car mon père, en sioniste fanatique, abhorrait tout ce qui ressemblait de près ou de loin à la Diaspora comme les gardeuses d'oie, les pogroms et les marieurs. (Amir Gutfreund, Pour elle, volent les héros, traduit de l'hébreu par Katherine Werchowski, NRF/Gallimard, 2015)
    • Une jeune camarade de ma section vient, voici quelques semaines, d’un ton mystérieux et inquiet me demander : es-tu sioniste ? Je lui répondais que si être pour l’existence de l’état d’Israël c’était être sioniste, j’étais désolé de la décevoir. (Jean-Michel Rosenfeld, site du Cercle Léon Blum)

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]