soc

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : sóc

Conventions internationales[modifier]

Symbole [modifier]

soc

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 du so (République démocratique du Congo).


Références[modifier]

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(fin XIIe s.)[1][2] Du gaulois *succos (« cochon, soc »)[2][3] (→ voir hocʼh et socʼh, respectivement « cochon » et « soc » en breton ; → voir hwch et swch en gallois ; → voir suig et socc en irlandais) via une forme du latin populaire *sǒccus.[1] Issu de l'indo-européen commun *su- « porc » avec un suffixe hypocoristique *-kko-, le soc étant métaphoriquement comparé à la tête du porc qui fouit la terre.[3]
En latin, le terme propre qui désigne le soc de la charrue est vomer. L'homonyme latin soccus signifie « socque, pantoufle ». Une origine arabe semble plus pertinente selon Antoine-Paulin Pihan pour qui سكة, sikkat, de sens identique, "offre un sens bien plus satisfaisant que le latin".[4]

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
soc socs
\sɔk\
Charrue simple portée : 6. Soc

soc \sɔk\ masculin

  1. Large pièce de fer triangulaire et tranchante qui fait partie d’une charrue, et qui sert à fendre et à renverser la terre d’un champ qu’on laboure.
    • Ce soc est fort petit, et le coutre qui ne fait qu’écorcher la terre, pour ainsi dire ; à mesure que les sillons sont tirés, les laboureurs rompent les mottes avec de grosses maillottes de bois, […]. — (Jean Chardin, Voyages du chevalier Chardin en Perse et autres lieux de l’Orient, 1686, édition conférée par Louis Mathieu Langlès, Paris, Le Normant, 1811, p. 101)
    • D’un côte on voit la machine séparée de ses roues de transport qui sont placées plus loin et auprès du soc à rueller ou à renchausser. — (Georges Barral, Le viticulteur de M.Mimard, in Journal de l’Agriculture, page 487, 1869)
  2. (Boucherie) Partie supérieure de l’épaule qui reste après avoir enlevé l’épaule picnic.
    • Le capicollo est une charcuterie italienne faite de soc de porc saumuré et souvent fumé.

Dérivés[modifier]

Pièce de boucherie (2) :

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Holonymes[modifier]

Pièce de boucherie (2) :

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Homophones[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

  1. a et b Albert Dauzat, Jean Dubois et Henri Mitterand, Nouveau dictionnaire étymologique et historique, Larousse, Paris, 1971, p. 696
  2. a et b Jacqueline Picoche, Dictionnaire étymologique du français, Paris, Le Robert, 1994, p. 517
  3. a et b Pierre-Yves Lambert, La langue gauloise, Paris, Errance, 1995, p. 198
  4. Antoine-Paulin Pihan, Dictionnaire étymologique des mots de la langue française dérivés de l’arabe, Paris, 1866, p. 336

Catalan[modifier]

Étymologie[modifier]

De l’arabe سُوق, sūq (« marché »).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
soc
\ˈsɔk\
socs
\ˈsɔks\

soc \ˈsɔk\ masculin

  1. Souk.

Synonymes[modifier]

Paronymes[modifier]

Anagrammes[modifier]

Roumain[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin sabucus.

Nom commun [modifier]

soc

  1. Sureau

Synonymes[modifier]

Wolof[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [modifier]

soc \Prononciation ?\

  1. S’enrhumer.

Prononciation[modifier]