socha

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Occitan[modifier]

Étymologie[modifier]

D’un terme gaulois *tsukka.

Nom commun[modifier]

socha \Prononciation ?\ féminin

  1. (vivaro-alpin du Piémont) Souche d’arbre.

Variantes dialectales[modifier]

Références[modifier]

Polonais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du vieux slave ; voir socha.

Nom commun[modifier]

Sokha-01.jpg

socha \Prononciation ?\ féminin

  1. Timon, age, structure en bois de la charrue.
    • Socha - dawne drewniane narzędzie rolnicze stosowane do orki, charakteryzujące się rozdwojonym rylcem. (socha sur Wikipédia (en polonais) Wikipedia-logo-v2.svg)

Tchèque[modifier]

Étymologie[modifier]

Du vieux slave соха, sokha qui donne le polonais socha (« timon »), le russe соха (« timon », « fourche, poutre ») ; le sens de « poutre » est dans sochor, celui de « fourche » dans rozsocha. En tchèque et en slovaque, sans doute de l’habitude de sculpter les montants des portes et les poutres des maisons, le mot a évolué vers le sens de « sculpture »[1]. Il est lointainement apparenté[2] au français jachère (« terre labourée »).

Nom commun[modifier]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif socha sochy
Vocatif socho sochy
Accusatif sochu sochy
Génitif sochy soch
Locatif soše sochách
Datif soše sochám
Instrumental sochou sochami

socha \sɔxa\ féminin

  1. Sculpture, statue.
    • Socha Svobody v New Yorku, la statue de la Liberté à New York.
  2. (Désuet) (Histoire) Fourche de l’arbalète.
    • Kuše neb samostříl, střelba druhdy užívaná, od vynalezení prachu však ponenáhlu z obyčeje vyšlá, luk na soše upevněný, který se napínadlem natahoval a přidělaným k soše jazýčkem spouštěl. (Jakub Malý, Vlastenský slovník historický, 1877)

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Voir aussi[modifier]

  • socha sur Wikipédia (en tchèque) Wikipedia-logo-v2.svg

Prononciation[modifier]

  • sɔxa : écouter « socha »

Références[modifier]

  1. Jiří Rejzek, Dictionnaire étymologique tchèque, Leda, Prague, 2001, pour l’étymologie
  2. Julius PokornyIndogermanisches etymologisches Wörterbuch, 1959 → consulter cet ouvrage