somme toute

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

→ voir somme et tout.

Locution adverbiale [modifier]

somme toute \sɔm tut\

  1. (Figuré) Enfin, en résumé, pour conclusion, tout compte fait.
    • Mais, somme toute, les dirigeables n’étaient pas mieux fournis, en fait de cuirassement et d’armement, que la plus petite canonnière. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 290 de l’éd. de 1921)
    • Aujourd'hui, on fait grief à la France de ne pas concéder à l'Alsace cette même autonomie que l'Allemagne avait accordée au Reichsland. Mais quelle était donc cette autonomie ? […]. Somme toute, l'Alsace n'exerçait son autonomie que pour des dispositions ménagères. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Nous aurions pu discuter à l'infini sans tomber d'accord […]. C'était, en effet, plus au sentiment qu'à la raison qu'il appartenait, somme toute, de nous départager. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Le curé de Melotte […] n’était plus craint. Ses foudres de carton, ses tonnerres lointains, l’évocation des bûchers infernaux, la promesse des félicités paradisiaques dans un éden, somme toute, passablement morne et fort problématique, ne faisaient plus guère frémir que quelques vieilles dévotes et les gosses de neuf à onze ans […]. (Louis Pergaud, Le Sermon difficile, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)

Synonymes[modifier]

Références[modifier]