son de cloche

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
(Date à préciser) → voir son et cloche

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
son de cloche sons de cloche
\sɔ̃ də klɔʃ\

son de cloche \sɔ̃ də klɔʃ\ masculin

  1. (Figuré) Opinion exprimée.
    • Autre son de cloche chez le père, céréalier pur poil; il résume la philosophie des accords du GATT en stigmatisant le découragement à la production par le gel obligatoires des terres. — (Hugues de Wurstemberger, Paysans, 1996)
    • Après tant de commentaires pénétrants, et des sons de cloche aussi divergents, il semble bien téméraire de vouloir tenter une autre « lecture » de Boisguilbert, et de passer d’un seul coup, comme nous nous apprêtons à le faire, de Marx à Freud. — (Jacqueline Hecht, Boisguilbert parmi nous: actes du colloque international de Rouen, (22-23 mai 1975), 1989)
    • «Partout au Québec, le son de cloche que nous avons, c'est le ras-le-bol collectif. On ne compte plus le nombre de travailleuses et de travailleurs qui nous appellent, au bout du rouleau, avec l'envie de quitter le réseau», ajoute la présidente de la FEESP-CSN, Nathalie Arguin. — (Agence QMI, « Prolongement du congé scolaire: une «claque au visage» pour les éducatrices en service de garde », Le journal de Québec, 20 novembre 2020)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]