songe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : songé

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin somnium (« rêve »), de somnus (« sommeil »).

Nom commun [modifier le wikicode]

songe \sɔ̃ʒ\ masculin

  1. Rêve, idée, imagination d’une personne qui dort.
    • Saint Grégoire de Nysse, adversaire des Oniroscopes, ne voyait dans les songes qu'un ébranlement passager des facultés de l'âme, dû à un souvenir des émotions qu'on venait de ressentir, et il comparait poétiquement l'esprit de l'homme agité par un rêve à la corde de la harpe qui vient de jeter un son et qui vibre encore lorsque le son s'est évanoui. — (Ferdinand Denis, « Sciences occultes », dans Le Moyen-âge et la Renaissance, tome 2 : Histoire et description des mœurs et usages, du commerce et de l'industrie, des sciences, des arts, des littératures et des beaux-arts en Europe, dirigé par Paul Lacroix & Ferdinand Seré, Paris, 1849)
    • Naît alors, nourri d’un voyage en Italie de 8 ans (1770-1778), une œuvre singulière : peintures mythologiques, sujets shakespeariens, représentations de songes, avec une esthétique nouvelle, qui tend vers le fantastique, des anatomies michelangelesques, une énergie, un mouvement et un souffle hors du commun. — (Le Journal de Saint-Cloud, septembre/octobre 2022, édition Le Petit Versaillais, page 12)
  2. (Sens figuré) Illusion, espérance vaine.
    • La vie n’est qu’un songe. Les choses du monde n’ont nulle solidité.
    • Faire de beaux songes.
  3. (Familier)
    • Il me semble que c’est un songe. (Sens figuré)
    • C’est un songe, se dit pour exprimer un grand étonnement d’une chose qui est arrivée.
  4. (Proverbial)
    • songe, mensonge. Les songes n’ont pas de signification ; ils nous trompent.
  5. (Mythologie)
    • Les Songes, divinités qui sortaient des Enfers et apportaient aux hommes des images véridiques ou trompeuses.
    • Les Songes étaient fils du Sommeil.
  6. (Botanique) Synonyme de colocase (à la Réunion et à l’île Maurice).
    • Pour le repas, c'était jamais compliqué. Les gosses allaient chercher une noix de coco pour préparer la sauce et il y avait du riz, du manioc ou du songe, toujours avec des grains, à la créole. — (Sylvain Ouillon, Les Jours, Gallimard, 2019, pages 249-250)
  7. en songe : en parlant des songes qu’on a eus durant le sommeil.
    • J’ai vu cela en songe.
    • Un ange apparut en songe.
    • Il me semblait en songe que…

Dérivés}[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe songer
Indicatif Présent je songe
il/elle/on songe
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je songe
qu’il/elle/on songe
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
songe

songe \sɔ̃ʒ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de songer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de songer.
    • Cheminant vers la rue Saint-Joseph, elle songe avec nostalgie à l’ancienne Suzanne, celle qui s’épivardait dans la rue avec ses enfants pendant les récréations et qui, parfois, grimpait au pommier en déchirant sa jupe… — (Anne-Marie Sicotte, Les accoucheuses, tome 1 : La Fierté, Éditions 12/21, 2015, chapitre 3)
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de songer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de songer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de songer.

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • songe sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin somnium, même sens.

Nom commun [modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Cas sujet songes songe
Cas régime songe songes

songe masculin

  1. Songe.
    • Sonja un songe dont molt fu esfreez — (Le Couronnement de Louis, édition de Langlois, vers 289, circa 1135)
      Il rêva un rêve qui lui fit très effrayé