sonnaille

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : sonnaillé

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Dérivé de sonner, avec le suffixe -aille.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
sonnaille sonnailles
\sɔ.naj\
ou \sɔ.nɑj\

sonnaille \sɔ.naj\ ou \sɔ.nɑj\ féminin

  1. (Élevage) Clochette (moins lourde qu’une clarine) attachée au cou des bêtes, lorsqu’elles paissent ou qu’elles voyagent.
    • […] et l’espace environnant pouvait se mesurer aux sonnailles des troupeaux de chevaux et de bœufs, tantôt retentissantes et sonores, tantôt diminuées dans l’éloignement et n’arrivant plus que comme des notes perdues, enlevées dans un coup de mistral. — (Alphonse Daudet, Paysages gastronomiques, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, réédition Le Livre de Poche, 1974, pages 210-211)
    • Une diligence tirée par deux mulets aux colliers pleins de sonnailles nous déposa à Nîmes. — (Édouard Bled, « Mes écoles », Robert Laffont, 1977, page 244)
    • Un Américain prend en photo le guerrab, ce vendeur d'eau […], circulant dans la foule des oiseliers, il secouait des petites sonnailles de cuivre. — (Amin Zaoui, Haras de femmes, éditions e-plumes.net, 2016)
  2. (Par analogie)
    • Par là-haut résonne la sonnaille cadencée du piolet. — (Samivel, L’amateur d’abîmes, 1940, réédition Le Livre de Poche, page 69)
  3. (Musique) Un type d’instrument, dérivé de la forme de sonnailles utilisés dans l’élevage, donc sans battant.
    • La texture des sons elle-même ne ressemblait à rien. Elle n'avait pas, comme le violon, les gémissements de la voix humaine, ne bôombait pas à la manière des profonds tambours qui s'apparentent aux cloches ni ne tintait, même dans les aigus, comme les sonnailles. — (Bruno Nassim Aboudrar, Ici-bas, Éditions Gallimard, 2009, page 256)

Traductions[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe sonnailler
Indicatif Présent je sonnaille
il/elle/on sonnaille
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je sonnaille
qu’il/elle/on sonnaille
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
sonnaille

sonnaille \sɔ.naj\ ou \sɔ.nɑj\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe sonnailler.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe sonnailler.
    • Et nous, les anti-héros, les benoîts couchés occupés à dormir, il faut se branle-basser, sauter à pieds joints dans les pantalons, se laver les yeux, se frotter les chaussures, s’hisser dans les camions, casqués aussi, il faut voir comment, l’arme qui pendouille, sonnaille. — (Jacques Michéa, Six mois au soleil, 1998, page 88)
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe sonnailler.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe sonnailler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent du verbe sonnailler.

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Modifier la liste d’anagrammes

Références[modifier le wikicode]