soufflage

From Wiktionnaire
Jump to navigation Jump to search

Français[edit source]

Étymologie[edit source]

Déverbal de souffler.

Nom commun [edit source]

Singulier Pluriel
soufflage soufflages
\su.flaʒ\

soufflage \su.flaʒ\ masculin

  1. Action de souffler.
    • Les deux autres chantiers ont vu le remplacement de traverses entre Les Martels et Giroussens, le curage des fossés, le soufflage des feuilles, l’évacuation des vieilles traverses. — (François Saussède, « C.F.T. du Tarn : Des travaux de voie sous pression et un grand nettoyage », Voie Étroite no 286, juin-juillet 2018, page 6.)
  2. (En particulier) Art de souffler le verre.
  3. (Chapellerie) (Désuet) Action de séparer par la ventilation les poils légers des poils lourds non susceptibles d'être feutrés.
  4. (Marine) Revêtement de planches qu'on applique sur la carène d'un navire, un peu au-dessus et au-dessous de sa flottaison, pour ajouter à sa stabilité.
    • […], mais les glaces s'étant rapprochées, il fallut user des grands moyens pour nous dégager, intervention d'espars, carambolages, chocs violents ; notre soufflage y laissa quelques esquilles. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  5. (Argot) Dans le jargon scolaire, action de souffler la réponse à celui qui ne la sait pas.
    • Le héros est en train de réviser en vue d’une interrogation trimestrielle Sa mére a décidé de l’aider.
      - C’est ça que tu dois savoir ? Avec les encadrés ?.. Alors, récite.
      Comme ça, tout de go, à froid, sans préparation ? Pas le moindre petit soufflage pour amorcer la pompe
      — (Daniel Picouly, Un beau jeudi pour tuer Kennedy, Grasset et Fasquelle, 2006, Livre de poche 30919, p. 120)
    • Ce sont des soufflages que tente Topaze : Des moutons... Des moutons... étaient en sûreté... […] Des moutons... moutonss...(L’Élève le regarde ahuri.) Voyons, mon enfant, faites un effort. Je dis moutonsse. Etaient (il reprend avec finesse) étai-eunnt. C'est-à-dire qu'il n'y avait pas qu'un moutonne. Il y avait plusieurs moutonsse.— (Marcel Pagnol, Topaze, 1928, Acte I, scène 1.)
  6. (Technique) Opération qui consiste à remettre à niveau des pavés enfoncés, en mettant du sable dessous.
    • Lors d'un second soufflage sur ces mêmes points , la quantité de pavés à remplacer a été à peu près la même [...] — (Annales des ponts et chaussées, 2ème série, 1er semestre, Éd.Carilian, Gœury et Vve Dalmont, Paris 1841)
  7. (Chemin de fer) Action qui consiste à remettre du ballast sur une voie dont les rails se sont affaissés.
    • Le soufflage a permis d'éviter des réfections de ballast qui paraissaient s'imposer , [...] — (Annales des ponts et chaussée, Éd. Dumas, 1918)
    • Le soufflage est plus rapide et fatigue beaucoup moins les ouvriers de la voie que le bourrage ; en outre, le bourrage détruit toujours plus ou moins les traverses et le ballast. — (Annales de l'Association des ingénieurs sortis des écoles spéciales de Gand, 1928)

Dérivés[edit source]

Traductions[edit source]

Prononciation[edit source]

Voir aussi[edit source]

Références[edit source]