soufflet

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Soufflet

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin sufflatus (« souffle, haleine »), de sufflatorium (« soufflet » (1)).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
soufflet soufflets
\su.flɛ\

soufflet \su.flɛ\ masculin

  1. Instrument servant à souffler, à faire du vent.
    • Soufflet d’orfèvre, de maréchal. - Soufflet de forge. - Soufflet d’orgue. - Soufflet de cuisine.
  2. (Par analogie) Ce qui se replie comme un soufflet.
    • Valise à soufflet.
  3. (Chemin de fer) Sorte de passerelle munie de parois extensibles, qui relie les voitures les unes aux autres.
  4. Coup de la main à plat sur la joue.
    • Alors, la Normande, à toute volée, donna un soufflet à Claire, qui pâlit affreusement et qui sauta sur elle, en lui enfonçant les ongles dans le cou. — (Émile Zola, Le Ventre de Paris, ch. VI, Georges Charpentier, Paris, 1873, p. 336 de l’éd. de 1878)
    • …, ce fut alors qu'un des valets du bourreau, nommé Legros, saisit cette tête par les cheveux, et, par une vile adulation à la multitude, lui donna un soufflet. Eh bien ! je vous dis qu'à ce soufflet la tête rougit; …. — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)
    • ~ D’un affront si cruel
      Qu’à l’honneur de tous deux il porte un coup mortel :
      D’un soufflet. L’insolent en eût perdu la vie;
      Mais mon âge a trompé ma généreuse envie
      — (Pierre Corneille, Le Cid, acte I, scène V)
  5. (Figuré) Camouflet, affront, mortification.
    • Le refus qu’il a essuyé a été pour lui un cruel soufflet.
  6. (Architecture) (Arts) Partie d'un vitrail dont les contours délimitent une forme symétrique.

Synonymes[modifier]

→ voir gifle (4)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]