souillarde

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) De l’ancien français souillard (« malpropre »), ce mot serait originaire du sud-ouest de la France.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
souillarde souillardes
\su.jaʁd\

souillarde \su.jaʁd\ féminin

  1. (Savonnier) Baquet pour recevoir les soudes lessivées.
  2. (Cuisine) Petite pièce où étaient faits les gros travaux de cuisine (avec une souillarde) et dont la fraîcheur permettait de conserver la nourriture.
    • En outre, quiconque à Mespech était saisi, dans le courant du jour, entre dîner et souper, d’un grand vide d’estomac, pouvait aller quémander à la grosse Maligou, en sa souillarde, oignon, quignon de pain, bol de lait, poignée de noix qui, d’ordre d’en haut, ne lui étaient jamais refusés. — (Robert Merle, En nos vertes années, III., 1979)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
souillarde souillardes
\su.jaʁd\

souillarde \su.jaʁd\ féminin (pour un homme on dit : souillard)

  1. (Par extension) Personne travaillant dans une souillarde.
  2. Souillon.

Dérivés[modifier le wikicode]

  • Il se mit à boire plus que la normale, faisant livrer des cubis de bon pinard (en quantité ça coûte moins cher) toujours en perce à la souillarde, et je me revois échapper à la tablée bruyante et discordante où il s'échauffait en parlant politique […]. — (Martin Provost, Léger, humain, pardonnable, Éditions du Seuil, 2015)

Références[modifier le wikicode]