souloir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin solēre (« avoir l’habitude »).
Au XVe siècle l'orthographe en est moins stabilisée:
  • Vous soulliés gayement chanter
    Et démener joyeuse vye
    Et les bons compaignons hanter
    Par le pays de Normandye.
    — (Complainte normande d'un auteur inconnu, vers 1450, indiqué dans Anthologie des poètes français, Librairie Alphonse Lemerre, 1905, vol.1 (depuis les origines jusqu’à la fin du 18e siècle), p. 73)

Verbe [modifier le wikicode]

souloir \su.lwaʁ\ intransitif 3e groupe (conjugaison)

  1. (Archaïsme) (Désuet) Avoir l’habitude de. — Note : Il est suivi d'un verbe à l'infinitif qui indique quelle action est habituellement faite.
    • Ne pense, Robertet, que cette Rome-ci
      Soit cette Rome-là, qui te soulait tant plaire.
      On n'y fait plus crédit, comme l'on soulait faire,
      On n'y fait plus l'amour, comme on soulait aussi
      . — (Joachim Du Bellay, Les Regrets : sonnet LVXXXIII, Paris : Léon Séché/Revue de la Renaissance, 1903, vol.3, p.66)
    • […], encore remarqua-t-il la brebis plus chérie de sa maîtresse, quoiqu'elle ne portât ce matin les rubans de diverses couleurs qu'elle soulait avoir à la tête en façon de guirlande, parce que la Bergère, atteinte de trop de déplaisir, ne s'était donné le loisir de l'agencer comme de coutume. — (Honoré d'Urfé, L'Astrée, Partie 1, livre I, 1607, éd. 1925)
    • Quant à son temps bien sut le dispenser,
      Deux parts en fit, dont il soulait passer,
      L'une à dormir, et l'autre à ne rien faire.
      — (La Fontaine, Épitaphe du paresseux)
    • On aura beau bâtir des temples grecs bien élégants, […] il regrettera toujours la tombe de quelques messieurs de Montmorency, sur laquelle il soulait se mettre à genoux durant la messe, […]. — (François-René de Chateaubriand, Le génie du Christianisme Paris : Firmin Didot, 1857, vol.1, p.365)

Synonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]