sous-préfecture

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Dérivé de préfecture, avec le préfixe sous-.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
sous-préfecture sous-préfectures
\su.pʁe.fɛk.tyʁ\
Entrée de la sous-préfecture (3) de Verdun.

sous-préfecture \su.pʁe.fɛk.tyʁ\ féminin

  1. (Vieilli) Portion de département qui renferme plusieurs cantons et qui est administrée par un sous-préfet.
    • Et ce petit univers grouille de cancans, d'intrigues, de projets, d'ambitions, qui dépassent rarement le cadre de la sous-préfecture. Vous croyez que la Chine existe, vous ? Comment peut-on être Chinois ? — (Pierre Hervé, La Libération trahie, éd. Grasset, 1945, page 93)
  2. Chef-lieu de la sous-préfecture.
    • Il connaissait la liste des sous-préfectures aussi bien qu’un postier des chemins de fer. — (Marcel Pagnol, Le temps des secrets, 1960, collection Le Livre de Poche, page 344)
    • Quoi qu’il en soit, pour lui, privatiser FR3 sonne comme une insulte personnelle : lui qui, avec ses amis, a convaincu le pays de prendre le virage du « moins d’État » en tout chose, va se retrouver à coprivatiser une sous-chaîne, le rebut du service public, un machin provincial et crotteux dont nul ne veut, une usine à gaz de sous-préfecture ! — (Pierre Péan, Christophe Nick, TF1, un pouvoir, Fayard, 1997, chapitre 9)
  3. Demeure du sous-préfet, lieu où il a ses bureaux.
    • Aller à la sous-préfecture de Meaux.
    • Madame de Charmois alla rejoindre son époux, qui s’occupait d’emménager dans la ville le local de sa nouvelle sous-préfecture, et, en le critiquant, en le grondant à tout propos, elle assouvit un peu sur lui sa mauvaise humeur. — (George Sand, Jeanne, 1844)
  4. Fonction de sous-préfet.
    • Donnez-moi une sous-préfecture pour La Gingeole, à qui j’ai fait le tort que vous savez peut-être aussi ; sinon, demain, je vous attaque, et de telle façon, monseigneur, que, si je vous flagornai six mois, je vous déflagornerai en six jours. — (Alfred de Musset, Lettres de Dupuis et Cotonet, 1837)


Notes[modifier le wikicode]

Le terme sous-préfecture possède plusieurs sens concernant un seul et même domaine. En effet, il désigne à la fois un territoire et une commune de ce territoire. Par ailleurs, ce mot désigne les locaux dans lesquels le sous-préfet réside et où sont installés ses services.

Il faut donc le manier avec précaution : par exemple la phrase « Je me rends à la sous-préfecture de Meaux » peut prendre trois significations si celui qui l’énonce ne se trouve pas dans l’arrondissement de Meaux :

  • Je me rends dans l’arrondissement de Meaux (où que ce soit). (sens 1)
  • Je me rends dans la commune de Meaux. (sens 2)
  • Je me rends dans les locaux administratifs où siège le sous-préfet de Meaux. (sens 1)

Faute d’autres éléments quant au contexte dans lequel la phase a été formulée, l’auditeur ou le lecteur ne dispose d’aucune façon de déterminer lequel des trois sens possibles (1,2 ou 3) doit être compris.

Synonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]