spanning

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : spänning

Afrikaans[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

spanning

  1. Tension.

Anglais[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
spanning
\Prononciation ?\
spannings
\Prononciation ?\

spanning \spæ.nɪŋ\

  1. Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)
    • The immediate symbolism of these spannings of musical space is evident, but they also contain references to the work's musical motto […] — (Peter Evans, The music of Benjamin Britten, 1996.)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Temps Forme
Infinitif to span
\spæn\
Présent simple,
3e pers. sing.
spans
\spænz\
Prétérit spanned
\spænd\
Participe passé spanned
\spænd\
Participe présent spanning
\spæn.ɪŋ\
voir conjugaison anglaise

spanning \spæ.nɪŋ\

  1. Participe présent de span.

Anagrammes[modifier le wikicode]

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Construit sur spannen avec le suffixe -ing.

Nom commun [modifier le wikicode]

spanning \Prononciation ?\ féminin

  1. (Mécanique) Tension, contrainte, effort.
    • er staat grote spanning op deze boog
      il y a beaucoup de tension sur cet arc
  2. (Figuré) Tension, suspense.
    • de spanning was te snijden
      la tension était à couper au couteau
  3. (Physique) Pression, gonflage.
    • bandenspanning
      pression des pneus
  4. (Électricité) Tension, voltage, potentiel.
  5. (Construction) Portée.
    • de spanning van een boog
      la portée d’un arc

Synonymes[modifier le wikicode]

tension
suspense
pression
voltage
portée

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 98,8 % des Flamands,
  • 100,0 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]