spiritisme

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Milieu du XIXe) Dérivé de spirite avec le suffixe -isme
Note : Mot codifié par Allan Kardec[1] en 1857, à partir de spiritualisme, lui-même du latin spiritus[2] (« esprit »), en référence de sa Doctrine Spirite..

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
spiritisme spiritismes
\spi.ʁi.tism\

spiritisme \spi.ʁi.tism\ masculin

  1. (Ésotérisme) Doctrine qui fonde une communication avec les esprits désincarnés dans les plans spirituels via des médiums.
    • Le spiritisme est né vers 1850. Il a donc, en quarante ans, convaincu vingt millions d'intelligences, parmi lesquelles les cas d’aliénation mentale ne sont pas plus fréquents qu’ailleurs. — (Revue spirite : journal d’études psychologiques, 1891, page 17)
    • Bizarrement, la mode des séances de spiritisme avec déplacements de lourdes tables et apparitions et matérialisations « d’ectoplasmes » perdit beaucoup de sa popularité à peu près à la même époque où la compagnie Kodak mis sur le marché son premier film sensible aux rayons infrarouges. — (Pierre Cloutier, À la recherche de l’âme, dans Le Québec sceptique, no 35, page 38, automne 1995)
    • Certes, l’onirologie de Maeterlinck, qui se réfère très explicitement à la « télépsychie », au magnétisme, à la « communion des Esprits », est fortement marquée de spiritisme et manifeste donc la croyance de son auteur en un au-delà que les surréalistes ont toujours récusé. — (Pascaline Mourier-Casile, De la chimère à la merveille, L’Âge d’Homme, 1986, page 198)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

spiritisme \Prononciation ?\

  1. Spiritisme.

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 86,3 % des Flamands,
  • 85,0 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]